• Nous sommes le Groupe local 63 de Terre de Liens Auvergne.

    Enrayer la disparition des terres agricoles, alléger le parcours des agriculteurs qui cherchent à s'installer, et développer l'agriculture biologique et paysanne ! Voici les engagements qui mobilisent Terre de Liens à travers la France. Une initiative qui s’appuie sur une dynamique associative et citoyenne atypique. L’épargne et les dons permettent d’acquérir du foncier agricole et de recréer du lien entre paysans et citoyens pour préserver les fermes à travers les générations. Ces lieux sont mis à la disposition d'agriculteurs aux pratiques favorisant la biodiversité et le respect des sols.

    Créée en 2010, Terre de Liens Auvergne, association régionale du mouvement, s’appuie sur une quarantaine de bénévoles qui portent localement le débat sur la gestion du foncier agricole, organisent la collecte ou s’impliquent dans le suivi d'un réseau de fermes bien diversifié : 7 acquisitions situées sur la haute vallée de la Loire, le plateau de La Chaise Dieu, la Limagne de terres noires et celles des buttes en proximité de Clermont-Ferrand, le bocage bourbonnais. Les 11 paysans qui y sont installés pratiquent des agricultures variées : céréales, culture attelée et maraîchage, arboriculture, expérimentation sur les semences, élevage.

    Le groupe local 63 s'est mis en place à l'automne 2013 sur le territoire péri urbain de l'agglomération de Clermont-Ferrand. Il réunit une vingtaine de personnes qui partagent les idées de Terre de Liens et les font vivre autour d'elles. Le groupe a soutenu en 2015 le projet acquisition à Saint-Amant-Tallende de deux fermes Terre de Liens et Auvergne : le Verger de l’Étoile et le Versant de la Monne.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique